1. Motivations pour une liposuccion visage et cou

Buts et indications

La lipoaspiration du visage et du cou s’adresse aux patientes présentant un ou plusieurs excès graisseux localisés. Dans tous les cas et situations, il faut anticiper sur la faculté de la peau à se redraper et se rétracter sur son nouveau volume. Effectivement, il est souvent préférable de conserver un excès graisseux plutôt que d’aboutir à un relief corrigé avec une peau fripée, flasque et détendue prenant rapidement un aspect de sac vide.

Liposuccion visage et cou
Liposuccion visage et cou

Sur le visage : les zones répondant le mieux à la lipoaspiration sont les joues pleines, les bajoues dues à un excès graisseux et non cutané. Le cou ou région cervicale peut bénéficier d’une lipoaspiration tant que la peau n’est pas en excès et que la sangle musculaire sous-jacente est de bonne qualité. Sinon l’apparition de cordes et fanons verticaux risque de nuire à la qualité du résultat.

Ce qu’il faut savoir

Il s’agit d’une intervention efficace mais délicate car, mal menée, elle peut rapidement endommager le nerf facial et exposer la patiente à des modifications et dissymétrie inacceptables de la mimique faciale.

2. Intervention et hospitalisation lors d’une liposuccion visage et cou

L’anesthésie

Anesthésie locale associée ou non à une neurolept-anesthésie menant à une légère somnolence, soit une anesthésie générale.

Principes de l’intervention

Après l’infiltration d’une solution anesthésique et vasoconstrictrice des zones à alléger, une canule vide est introduite sous la peau par une ouverture cutanée minime. Cet instrument permet grâce à une dépression obtenue à l’aide d’une seringue, d’aspirer la graisse excédentaire. Des mouvements de va et vient couvrent ainsi la zone à aspirer.

A noter que la canule recommandée pour le visage est de 2mm de diamètre et ne doit jamais dépasser 3mm. Les cicatrices résiduelles sont cachées dans les sillons pour le visage et en arrière des oreilles et sous le menton pour la région cervicale.

Durée et modalités de l’intervention

L’intervention très minutieuse peut durer de 1 à 2 heures.

Une contention adaptée à la nouvelle forme du visage est appliquée en fin d’intervention.

Durée de l’hospitalisation

Il s’agit d’une intervention effectuée en ambulatoire avec sortie de la clinique le soir même de l’opération.

Douleur

La douleur est cotée 2 sur une échelle de 0 à 10. Elle est facilement calmée par des antalgiques simples.

Délais du résultat

  • Le résultat est immédiat pour 70% du volume, mais un œdème résiduel se dissipe en trois mois.
  • Des séances de drainage lymphatique accélèrent la récupération.
  • Des ecchymoses apparaissent à 48 heures et se dissipent au bout de 8 à 10 jours

3. Convalescence après une liposuccion visage et cou

Suivi post-opératoire

Une consultation à 10 jours, puis une consultation par mois pendant 3 mois.

Contention

Elle est effectuée par un vêtement de contention (press-lift) adapté à la nouvelle forme du visage ou du cou. Cette contention est à conserver jours et nuits pendant 8 jours, puis seulement la nuit pendant 1 mois.

Retour au travail

La reprise du travail peut s’effectuer sous 48 heures si travail sédentaire et isolé. Sinon sous 9 à 10 jours pour laisser le temps aux ecchymoses de se dissiper.

Récupération sportive

La reprise des activités physiques s’effectue au bout de 3 semaines pour les sports en rapport avec la partie du haut du corps.

4. Risques avec une liposuccion visage et cou

  • Hématomes exceptionnellement, nécessitant un drainage chirurgical.
  • Une infection exceptionnellement.
  • Une lésion du nerf facial, tout aussi exceptionnelle si l’intervention est menée avec précaution.
Liposuccion visage et cou
Étiqueté avec :