Quelle est la prise en charge de l’augmentation mammaire ?

Publié le : 24 mars 20214 mins de lecture

L’augmentation mammaire est souvent considérée comme une opération purement esthétique. C’est pour cette raison qu’il est rare que la sécurité sociale attribue une prise en charge à ce type d’intervention. Si elle la refuse, la mutuelle ne la rembourse non plus. Pourtant, l’augmentation mammaire peut être une chirurgie esthétique ou une chirurgie réparatrice. Dans toutes les situations, cet acte coûte toujours cher. Comment obtenir le remboursement de ces dépenses ? Quelle est la prise en charge de l’augmentation mammaire ?

Quelle est la prise en charge de l’augmentation mammaire ?

Les interventions d’augmentation mammaire sont remboursées par la Sécurité sociale s’il s’agit uniquement d’une opération de chirurgie réparatrice. Par contre, la chirurgie esthétique n’est jamais remboursée par l’Assurance maladie. Les interventions d’augmentation mammaire sont considérées comme chirurgie réparatrice à cause de certaines anomalies. Cela peut-être un cancer de sein ou toutes autres maladies qui attaquent l’intégrité de la poitrine. La prise en charge de l’augmentation mammaire est valable également dans le cas de l’absence complète de la glande mammaire. Il en est de même pour l’asymétrie majeure de la poitrine (deux tailles de bonnet de distance entre les deux seins) ou certains syndromes malformatifs mammaires tels que des seins tubéreux.   

Comment obtenir la prise en charge de l’augmentation mammaire ?

Le remboursement d’une opération de chirurgie réparatrice n’est pas naturellement. Les patientes qui présentent un des critères cités ci-dessus peuvent passer une demande d’accord de prise en charge de l’augmentation mammaire préalable auprès de la CPAM. Pour que cette demande soit validée, elle doit être sous l’accord d’un médecin-conseil. Lors d’une visite médicale avec lui, il pourrait déterminer si l’intervention s’agite bien d’une chirurgie réparatrice et peut faire l’objet d’une prise en charge ou non. De plus, la patiente doit être opérée dans un hôpital public pour que le remboursement soit intégral. Si l’intervention s’effectue dans un établissement privé, la sécurité sociale ne rembourse que les frais de bases.     

Que couvre l’accord de pris en charge ?

Même si vous avez l’accord d’une prise en charge de l’augmentation mammaire, cela ne veut pas dire que l’opération sera entièrement remboursée. La sécurité sociale ne rembourse que les frais de bloc opératoire, les prothèses mammaires, les frais d’hospitalisation ainsi que les différents examens avant et après l’opération. Certaines dépenses restent à la charge de la patiente. Cela inclut les dépassements d’honoraires du chirurgien, les frais de l’anesthésiste ainsi que le soutien-gorge de contention (c’est une tenue compressive postopératoire). Ces frais peuvent éventuellement être remboursés en partie ou en totalité par votre organisme d’assurance maladie en fonction de votre tableau de garanties. La prise en charge de l’augmentation mammaire dépend dans tous les cas des besoins de chacun.

Plan du site